podcast radio

Ni dieu, ni maître (1/5)

« Mémoire anarchiste de Barcelone 1936-1939 »
Nous ouvrons la semaine avec une archive « Mémoire anarchiste de Barcelone 1936-1939 », un documentaire réalisé par Frederic Pfyffer pour lʹémission « lʹHorloge de Sable » en 1999, autour, notamment, de deux figures de la Barcelone anarchiste des années 1930: Abel Paz et Ismail Roig.
Dimanche prochain sur RTSDeux, vous pourrez découvrir « Ni Dieu ni maître une histoire de l’Anarchisme », de Tancrède Ramonet

https://www.rts.ch/play/radio/histoire-vivante/audio/ni-dieu-ni-matre-15?id=8044002

Ni dieu, ni maître (2/5)

Entretien avec Alexandre Elsig
L’historien Alexandre Elsig est au micro de Frederic Pfyffer pour parler de l’histoire de la Ligue d’Action du Bâtiment (LAB). Inspirée par les idéaux anarchistes d’Action directe, la LAB est créée par des ouvriers genevois à la fin des années 1920 en vue de faire respecter une convention de travail acquise de haute lutte.
Alexandre Elsig, historien à l’Université de Fribourg, est l’auteur de La Ligue d’Action du Bâtiment. L’anarchisme à la conquête des chantiers genevois dans l’entre-deux-guerres (Editions d’En Bas, 2015)

https://www.rts.ch/play/radio/histoire-vivante/audio/ni-dieu-ni-matre-25?id=8046606

Ni dieu, ni maître (3/5)

Entretien avec Ronald Creagh
Aujourd’hui, nous rencontrons le chercheur Ronald Creagh, Professeur émérite à l’université Paul-Valéry de Montpellier. Sociologue anglo-français et historien du mouvement anarchiste, il est notamment l’auteur de « Histoire de l’anarchisme aux États-Unis d’Amérique: les origines, 1826-1886 », (Claix: Pensée sauvage, 1981), « Utopies américaines, Expériences libertaires du XIXe siècle à nos jours » (Agone, 2009), « La Déférence, l’insolence anarchiste et la démocratie », (Montréal: Édition et diffusion de l’Aide mutuelle, 1998) Laboratoires de l’Utopie, « Les Communautés libertaires aux États-Unis » (Payot, 1983).

https://www.rts.ch/play/radio/histoire-vivante/audio/ni-dieu-ni-matre-35?id=8050608

Ni dieu, ni maître (4/5)

Entretien avec Jean-Christophe Angaut
Nous accueillons Jean-Christophe Angaut, maître de conférences de philosophie à l’École Normale Supérieure de Lyon, membre du laboratoire Triangle et du comité de rédaction de la revue Réfractions. Ses recherches portent sur la philosophie allemande du XIXe siècle, la sociologie allemande du début du XXe siècle, mais aussi l’histoire et la philosophie des courants socialistes, communistes et anarchistes, et en particulier l’œuvre de Michel Bakounine (à laquelle il consacre depuis plus de sept ans un blog: http://atelierdecreationlibertaire.com/blogs/bakounine. Jean-Christophe Angaut a publié deux ouvrages sur Bakounine (« Bakounine jeune hégélien », Lyon, ENS Éditions, 2007 et « La liberté des peuples. Bakounine et les révolutions de 1848 », Lyon, ACL, 2009). Il a co-dirigé l’ouvrage collectif « Philosophie de l’anarchie », Lyon, ACL, 2012. Il a aussi récemment traduit depuis l’allemand et édité l’ouvrage de Robert Michels, Sociologie du parti dans la démocratie moderne, Paris, Gallimard, « Folio Essais », 2015.

https://www.rts.ch/play/radio/histoire-vivante/audio/ni-dieu-ni-matre-45?id=8053128

Ni dieu, ni maître (5/5)

Entretien avec le réalisateur Tancrède Ramonet
Nous sommes en compagnie de Tancrède Ramonet, réalisateur du documentaire d’Histoire Vivante diffusé ce dimanche soir sur RTSDeux: « Ni Dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme », qui se propose de raconter l’histoire méconnue du mouvement anarchiste et libertaire et de ses grandes figures.

https://www.rts.ch/play/radio/histoire-vivante/audio/ni-dieu-ni-matre-55?id=8055433

 

Mécaniques du complotisme

Présentation de « Mécaniques du complotisme ». 11 septembre, vaccins, premiers pas sur la lune, sionisme, grand remplacement, chemtrails… Les enquêtes d’opinion le montrent : sur un nombre grandissant de sujets, les Français sont friands de complotisme. Hier cantonnées aux marges, les théories les plus improbables ont gagné en audience et en respectabilité. De l’internaute anonyme au chef d’Etat populiste, des librairies spécialisées aux plateformes de streaming, des cafés du commerce aux plateaux télé, on les retrouve désormais dans toutes les strates de la société. Par quelle mécanique une théorie complotiste née dans l’imagination de quelques uns parvient-elle à devenir un phénomène culturel majeur ? Pour comprendre cette progression, appréhender leur attrait et, peut-être, atteindre leurs relayeurs crédules, il faut en revenir à leurs origines et identifier leurs concepteurs.

https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme?p=2

 

Avoir raison avec… Rachel Carson

Rachel Carson, titulaire à titre posthume de la médaille de la Liberté, s’est hissée tardivement parmi les icônes américaines. ​Née en 1907, elle se fit connaître du grand public, avant la Seconde Guerre mondiale, pour une série de livres à succès sur la mer et la vie marine. ​Mais c’est après-guerre, découvrant les ravages des pesticides, qu’elle porta son regard sur l’environnement et sa protection, accumulant la matière à ce qui allait devenir le premier grand livre sur les atteintes à la nature, Silent Spring, Printemps silencieux. ​Publié en 1962, il devint un ouvrage de référence pour tous ceux qui voulaient remettre en question le progrès scientifique et les atteintes qu’il provoquait à l’environnement. ​Cette série de « Avoir raison avec… » s’intéressera donc à la scientifique, la biologiste marine et la lanceuse d’alerte que fut Rachel Carson et, bien sûr, à son héritage.

https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec/avoir-raison-avec-rachel-carson

 

Des arbres et des hommes

« La forêt précède l’homme, les déserts le suivent » expliquait Chateaubriand dans sa formule choc. De nos jours, la densité humaine impose sa marque aux forêt et à quelques rares exceptions, l’homme la pénètre, la modifie, voire la réduit.

Une série documentaire de Johanna Bedeau, réalisée par Angélique Tibau

https://www.franceculture.fr/emissions/series/des-hommes-et-des-arbres

 

Changer le monde

https://www.franceculture.fr/emissions/series/changer-le-monde

 

Etat des lieux du réchauffement climatique

Une série documentaire de Lydia Ben Ytzhak, réalisée par Doria Zénine

Le thermomètre monte ! Malgré le bonnes résolutions prises, la main sur le cœur, lors des Cop 21, 22, et les suivantes… ces engagements pour la planète lors des « Conferences of the parties » restent souvent très théoriques. Quelles vont être les conséquences concrètes lorsque la moyenne de la température mondiale aura augmenté de 2° ou plus ? Notre vie quotidienne va-t-elle être bouleversée, ou simplement adaptée ? Pour ceux qui pensent que ces effets sont réservés aux générations futures, bienvenue dans notre monde actuel, où les symptômes observés au chevet de notre planète sont bel et bien préoccupants : Le thermomètre monte vraiment.

Fonte des glaces, avancée de déserts, îles ensevelies et disparition des espèces… Les premiers signaux de la hausse des températures sont déjà bien visibles dans la nature, mais pas seulement. Ce qui ne semblait jusqu’à présent qu’une menace a déjà fait de nombreuses victimes. Dans la nature et parmi les populations, qui vivent dans les déserts ou près des rivières, le réchauffement climatique est désormais perceptible partout.

https://www.franceculture.fr/emissions/series/etat-des-lieux-du-rechauffement-climatique

 

Quatre expériences de retour à la nature

Quatres expériences de retour à la nature : Henry David Thoreau et Elisée Reclus (XIXème), Monte Verità à Ascona à partir de 1900 (Suisse, Canton de Tessin), Les clairières libertaires, une vie communautaire d’anarchiste en 1900, Longo Maï bastion de résistance provençal à Limans près de Forcalquier. 

https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/retours-a-la-nature

 

Les paradoxes de la viande

Comment peut-on à la fois prétendre aimer les animaux et les tuer pour les manger ? Un paradoxe de plus en plus dérangeant au coeur de cette série et qui soulève des interrogations éthiques et politiques.  

Nous empruntons de multiples stratégies pour penser le moins possible au fait que notre steak est un bout d’animal mort ou que l’on tue un milliard d’animaux chaque année en France. 

Pourquoi est-il impensable de manger du chien mais pas du foie gras à Noël ? Qu’est-ce qu’une vie de cochon parqué dans une cage métallique ? Que ressent le veau dans le couloir qui le mène à l’abattage ? Des questions qui ont tendance à polariser les avis : soit on ne mange plus jamais de viande, soit on ne se pose jamais de questions sincères à ce sujet, soit on devient un activiste, soit on méprise les activistes.

Comment éviter le clash entre anti-spécistes et carnivores décomplexés ? S’interroger sans s’infliger les argumentaires que déroulent les militants vegans ou les lobbies de la boucherie ? 

La série ne prétend pas trancher la question posée par Jonathan Safran Foer dans son incontournable Faut-il manger des animaux ? Mais observer ce qui se passe dans les têtes et les assiettes depuis que la cause animale s’est invitée dans le débat public. Comment les questionnements éthiques liés à la consommation de viande ruissellent dans nos vies quotidiennes, modifient nos comportements et nos représentations ?

« Les paradoxes de la viande » tente de capter un peu de cette révolution en marche dans le rapport aux animaux que nous mangeons. 

Une série documentaire de Delphine Saltel, réalisée par Vincent Decque

https://www.franceculture.fr/emissions/series/les-paradoxes-de-la-viande

 

Journal breton d’Inès Léraud

Ou les déboires d’une journaliste en milieu hostile…

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/journal-breton

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/journal-breton-saison-2

 

La ZAD : une anthropologie du futur ?

Alessandro Pignocchi, ancien chercheur en sciences cognitives et philosophie de l’art, est aujourd’hui auteur de BD. Il publie « La Recomposition des mondes » (collection Anthropocène chez Seuil), un essai politique déguisé en journal de bord qui retrace son expérience à la ZAD…

Alessandro Pignocchi, anthropologue dessinateur dans le bocage, en immersion dans la ZAD de Notre Dame des Landes, nous livre son journal de bord, proche de l’essai d’écologie politique… Dans La recomposition des mondes, un roman graphique publié au Seuil, collection Anthropocène, il revient sur son expérience et son projet …

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/la-zad-une-anthropologie-du-futur