APPEL DES CITOYENS LOTOIS POUR UN DEPARTEMENT PRESERVE, DEMOCRATIQUE ET SOLIDAIRE !

L’Association Départementale de Protection et de Défense de l’environnement et du cadre de vie dans le Lot (ADPD-Env46), la Confédération Paysanne du Lot, le Collectif Citoyen Lotois, Construire le Monde d’Après, Espeyroux Environnement et VO46 :

APPELLENT LES CITOYENS LOTOIS A SE RASSEMBLER POUR INTERPELLERLES NOUVEAUX ELUS ET LE PREFET DU LOT JEUDI 9 JUILLETà 17h30 à la salle des fêtes de LACAPELLE MARIVAL !

Le Lot est un département où il fait bon vivre, riche de sa nature encore préservée, de son patrimoine et de ses savoir-faire nombreux et diversifiés. Les rapports humains, la proximité des services, même s’ils sont remis en cause par les réformes successives, font partie de cette qualité de vie. C’est cette richesse qui fait son attractivité, évidemment touristique mais aussi pour de nombreux citoyens en recherche de«bien-vivre» perdu dans les espaces hyper-urbanisés. L’élection des nouveaux élus fait suite à un épisode sanitaire et social inédit qui réinterroge nos modèles de développement aux niveaux national, mondial, comme au niveau local. Pendant la crise, nous avons vu les citoyens découvrir les producteurs locaux près de chez eux. Nous avons vu les solidarités se multiplier envers les soignant-es pour fabriquer des masques. Nous avons vu des industries réorienter leur production vers la production de masques, de respirateurs…Nous avons aussi vu les limites d’une économie centrée sur le tourisme de masse et la mono-industrie aéronautique, ainsi que les risques majeurs liés à la délocalisation des productions vitales. Dans le même temps, Monsieur le préfet du Lot autorisait l’application de la charte sur les Zones de Non Traitement (ZNT), permettant de réduire les distances d’épandages vis-à-vis des tiers avant qu’elle ait été soumise à consultation publique et les épandages de digestats continuaient de plus belle. Cela alors que les populations étaient confinées chez elles et que la pollution atmosphérique constitue un facteur aggravant du risque COVID. Pour information, un employé d’une coopérative lotoise a été hospitalisé plusieurs jours à la suite de l’épandage de pesticides sans port de protection. Cette parenthèse forcée nous a montré que d’autres modèles de développement sont non seulement souhaitables, mais possibles pour que nous ne vivions «plus jamais ça». Nous voulons interpeller les nouveaux élus et Monsieur le préfet sur leur responsabilité pour faire bouger les choses et arrêter les grands projets nuisibles à notre environnement et à notre économie locale. Méthaniseurs industriels, parcs solaires ou éoliens démesurés, artificialisation des sols pour établir des surfaces commerciales ou des fast-food, villages de vacances… tout ceci est dépassé. Nous avons besoin d’installer des paysans, de développer le commerce et l’artisanat local, de promouvoir une destination touristique respectueuse de notre patrimoine naturel, de renforcer l’industrie locale et la production d’énergie renouvelable vers les besoins essentiels à la population. Les élus peuvent agir, à travers les Plans d’Urbanisme, Les Plans Alimentaires Territoriaux, les Plans Climat ou en soutenant les associations et les entreprises locales pour revenir à un développement qui ait du sens, pour nos concitoyens et pour notre environnement. Nous serons là pour le leur rappeler tout au long de leur mandat et pour les soutenir dans toutes les initiatives positives pour notre bien commun.

NOUS COMPTONS SUR TOUS LES CITOYENS POUR INCITER LES ELUS A FAIRE QUE CE NOUVEAU MANDAT SOIT CELUI D’UN REEL CHANGEMENT DE CAP !

et que notre territoire, si riche de sa multitude de savoirs faire, de dynamisme associatif, et de potentiels naturels, devienne un moteur de la transition écologique, sociale et démocratique, nécessaire à notre survie. Association Départementale de protection et de défense de l’environnement et du cadre de vie dans le Lot (ADPD-Env46), Confédération Paysanne du Lot, Collectif Citoyen Lotois, Construire le Monde d’Après, Espeyroux Environnement, VO46.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *