Pas de retour à l’anormal !

 

 

Nous autres, (simples) citoyens, humains, refusons de retourner dans le monde d’avant. Voilà des années, voire des décennies que nous avons compris que le monde tel qu’il est n’est plus viable, ni pour l’Humain, ni pour la Nature. Malgré tout, la plupart d’entre nous avons jusqu’ici joué le jeu, docilement.

Et puis est venue la crise du Coronavirus. Elle a mis à nu les impossibilités du pouvoir à garantir à la fois notre protection et nos libertés. La seule réponse, en dehors des mesures sanitaires, a été le bouclage généralisé de la population, le déploiement de policiers (particulièrement dans les quartiers), de drones et maintenant d’applications (sans parler des attestations ridicules et infantilisantes).

Alors qu’aujourd’hui nous pouvons espérer que la crise sanitaire est derrière nous, le pouvoir ne pense déjà qu’à une chose : relancer la machine par la sacro-sainte croissance, les profits, les marges, les bénéfices. La compétition est relancée. Pour eux il est urgent de remettre le salarié au boulot, afin de sauver ce système, et même s’il génère toujours plus de sans-emploi, toujours plus de pauvres, toujours plus de burn out.

Les gilets jaunes ont payé dans leur chair pour avoir exprimé leur refus de ce système injuste : des dizaines d’estropiés, d’éborgnés, des milliers de vies détruites par la machine policière et judiciaire.

Le pouvoir a imposé un silence qui paraît aujourd’hui assourdissant.

Ce système est un mort-vivant qui chemine vers un précipice.

Mais il y a de l’espoir !

Nous croyons au local. Nous pensons que nous, (simples) citoyens, pouvons faire entendre notre voix, et changer le cours des choses, ici même, dans le Lot. Nous croyons qu’il est encore possible de faire évoluer les politique locales vers plus de respect de l’humain, de la Nature, vers une démocratie sincère et vivante. Nous croyons en des initiatives simples, pleines de bon sens, allant vers des territoires résilients, autonomes en énergie, en alimentation, où les liens entre les habitants sont basés sur la confiance, la solidarité et le partage, et non la rivalité, où nous vivons harmonieusement avec notre environnement.

Nous ne sommes pas juste “écolos”. Nous nous préoccupons de notre avenir, de celui de nos enfants, et de celui des générations futures, et il n’y a pas de ventre de gauche ou de ventre de droite.

Nous voulons alerter, soutenir, agir et créer. Alerter sur les périls qui nous menacent, et en même temps soutenir les initiatives qui se créent sur nos territoires en faveur d’un autre monde respectueux du Vivant.

Des actions allant dans ce sens sont à venir. Elles seront toujours non-violentes. Nous ne sommes contre personne, et si notre démarche est pacifique, elle est aussi déterminée à inventer et créer un monde neuf. Rien que ça.

 Nous sommes nombreux, partout, dispersés, à le souhaiter et l’attendre… et aujourd’hui, est une opportunité formidable de se trouver, se réunir et passer à l’action !

Ceci est un appel à agir concrètement, ici et maintenant, à prendre l’initiative, construire nos solutions locales, créer des réseaux d’entraide et de projets.

Loin les tristes sires adeptes du “c’est pas possible” , ceci est un appel à réjouissance, un appel à bouger, agir et rêver !

Pas de retour à l’Anormal, mais au contraire un élan vers l’égalité, la liberté, la fraternité, avec l’ensemble du vivant !

Une action se prépare, rejoignez-nous !

http://le-culotté.fr/index.php/2020/06/15/appel-citoyen-pas-de-retour-a-lanormal/

https://actu.fr/occitanie/cahors_46042/lot-creation-du-collectif-essaimons-demain-46-cahors_34377371.html

 

11 Comments

  1. Bonjour,je suis patrice,animateur bénévole sur antenne d’oc,au cour du pic nic du moi dernier un projet disco soupe a été soulevé.étant dans l’animation musical depuis 30 ans je me suis tout de suite dévoué pour être le DJ disco soupe.A Antenne d’Oc j’ai une émission tout les lundi, et cela fait 3 annonce que fais pour promouvoir le collectif essaimons demain,ses atelier, ces projets et informe que l’action disco soupe sera pour mi aoûtou fin août,ce qui avait été suggéré était de faire la disco soupe le 15 aout ou 22 aout devant l’office du tourisme. Aussi j’ai bien donné mon email afin de recevoir le info d’action et n’ai toujours rien reçu comme info,afin de bloquer une date pour la disco soupe il me faut impérativement une confirmation de votre part concernant ma présence active aux platines pour la musique.Ainsi,je peu commencer la préparation de la sélection musical que je diffuserais , bloquer la date et serais disponible ,merci, bien à vous, a très vite,pat

    1. Bonjour Patrice,
      Message reçu, je ne me souviens pas qu’on avait fixé une date, c’est un projet qui reste d’actualité mais sur lequel aucun groupe n’a encore concrètement avancé. On s’en reparle de vive voix!

      1. Bonjour Mana ,toujours motivé pour la disco soupe qui j’espère verra le jour. J’ai bien reçu la news sur ma boite mail pour dimanche au Mont Saint Cyr mais je n’ai pas de voiture pour m’y rendre. Suite à l’intervention de Macron hier à la télé est ce maintenu avec ce nouveau confinement? Si oui ce e serait sympas si une personne pouvait venir me chercher à 14h30 au Bordeaux par exemple car je ne suis pas loin, j’habite rue de la Barre c’est dans le haut de Cahors a coté d’anciennement Dom’s pizza. Je laisse mes coordonnées téléphonique : patrice 06.12.67.55.11
        j’espère a bientôt, bien à vous, cordialement patrice

        1. Salut Patrice,
          bon, ne nous décourageons pas, on va y arriver…
          Merci pour ta motivation,
          dès que la situation le permet, on essaie de faire ça !
          Concernant le Festisol, si l’évènement est maintenu, ce sera l’occasion de faire cette fameuse Disco-Soupe,
          on envoie des compléments d info par la Newsletter
          à bientôt,
          Max

        2. oups, je n’ai pas répondu de façon suffisamment claire…
          et non, malheureusement, le rdv de dimanche 1/11/20 au Mont St Cyr est annulé… confinement oblige…
          mais on remet ça qd on peut
          à plus

      2. Mana, le mieux oui c’est d’en reparler de vive voix, j’ai laissé mon numéro de portable dans le message du 29 octobre, comme je n’ai aucun retour à par le tiens je m’adresse à toi… j’espère ne pas te déranger
        à bientôt peut être ,pour savoir si je continu d’y croire ou pas, merci pat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *